Ressources Humaines: Parole D'Expert Katia Beck

Publié le 16/08/2021

Après des études de marketing et 12 ans d'expérience dans l'industrie, Katia BECK rejoint l'Observatoire des Métiers, Compétences et besoins en formation de la Chambre de Commerce et d' Industrie de STRASBOURG.

Les attentes de X, les aspirations de Z.

Le constat est unanime: les métiers ont beaucoup évolué. Les lignes de production se sont automatisées. Les entreprises attendent de la part des jeunes des compétences techniques et numériques. Des filières qui n'attirent pas forcément la génération Z. Les jeunes se projettent dans les sciences humaines. Ils rêvent de gagner leur vie en devenant coach, youtubeur, pro gamer, ou influenceur. Pour recruter un jeune à la sortie de son bac ou de la licence pro, il faut s'y prendre tôt, dès le collège. C'est la démarche adoptée par Blue Paper. Le fabricant de papier intervient en classe de 4ème et fait découvrir ses métiers via l'Orient'game, une méthode ludique pour appréhender le lean manufacturing, cofinancé par par la région Grand Est. Blue Paper accueille des stagières de 3ème dans le cadre de la semaine découverte d'un métier et recrute des apprentis. Des jeunes garçons et des jeunes filles qui deviennent des prescripteurs plus crédibles que les familles, les enseignants ou les institutions. Pour entrer en dialogue avec un Z, il faut trouver la bonne longueur d'onde. Un mode de communication spontané, qui emprunte des canaux informels, tels que les réseaux sociaux. Oubliez le CV sous pli recommandé. L'entreprise gagnera à simplifier la démarche de candidature. Enfin pour attirer les millenials, n'hésitez pas à leur confier des responsabilités tout de suite. Les X et les Y trouveraient normal de faire leurs preuves. Les Z revendiquent d'emblée une forme de confiance. CONTACT CCI Direction apprentissage et Orientation Katia BECK03 88 43 08 96 k.beck@alsace.cci.fr

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous