Loi Molac : Un Souffle D'Air Frais Pour L'Alsace Et Les Langues Régionales

Publié le 18/06/2021

La loi patrimoniale des langues régionales a été adoptée très largement en avril dernier. Proposée par le député breton Paul Molac, avec une large contribution des parlementaires alsaciens, elle donne aux langues régionales un cadre plus favorable à leur défense et à leur promotion. Dans le contexte de la Loi Molac, la collectivité européenne d'Alsace développe sa nouvelle stratégie en faveur du bilinguisme avec un objectif ambitieux: le généraliser à l'horizon de la prochaine décennie. 

Du bilinguisme tout azumuts. 

De nombreux leviers ont déjà été mis en place dans le cadre d'une convention 2015-2030 pour le bilinguisme. Et beaucoup a déjà été fait dans le cadre scolaire: les effectifs en sections bilingues ont doublé entre 2007 et 2017 et plus de la moitié des collèges ont désormais une section bilingue. Pour un coup d'accélérateur, la collectivité d'Alsace entend investir désormais très largement la société tout entière. Elle s'appuiera notamment sur les acteurs de la petite enfance, de la culture, de la création artistique, des loisirs et du tourisme.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous